Être en yoga

« Être en yoga n’est pas intellectuel. Cela se fait par le travail du corps, de la respiration, de l’attention, et de la pratique. (…) Cet approfondissement de la vie intérieure a besoin de silence, de temps, de solitude face aux si nombreuses sollicitations extérieures. En avons-nous encore le temps, l’espace ? C’est peut-être le secret de l’intérêt pour le yoga, qui propose un retour à soi, sans effort et sans bruit, pendant la pratique et la méditation; qui nous propose de prendre du recul, cette position de témoin face à l’adversité ou face à nos réactions par trop émotionnelles. Le maître soufi, Cheikh Bentounès, nous le dit : « Quand on entre dans la vie intérieure, on passe de la culture du « moi je » à la culture du « nous tous ». Christiane Berthelet Lorelle confirme également : « j’utilise la pratique du yoga pour fatiguer le Moi, fatiguer sa résistance et ses mécanismes de défense pour qu’enfin une lumière fraie son chemin ». C’est cette lumière là, c’est elle que l’on veut voir.(…) La vie intérieure est en fait un vrai pouvoir, une force de vie, en chacun. » Renaud Céllier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.