« Juste le présent »

« Notre faculté de discernement nous permettra de distinguer entre mollesse et décontraction, entre disponibilité et apathie, entre ouverture et indifférence, entre plaisir et esclavage des sens.
La nuance est subtile et la recherche de cet équilibre l’est aussi. En allant trop vers la détente, je risque de me diluer et de perdre le fil du yoga, en allant trop vers la fermeté, je risque de perdre l’écoute et la tendresse.
Le résultat de cette recherche est l’harmonie. Nous nous sentons alors déposés entre deux directions, au centre. L’état d’équilibre est défini comme des forces complémentaires égales dont la somme s’annule. Ce n’est donc pas l’absence d’effort mais l’effort juste pour le yoga. Là, il n’y a plus de passé ou de futur, juste le présent. ». Sandra Ermeneux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *