« Tradition et Yoga » (3)

« L’homme dispose de facultés spécifiques du corps, de l’âme et de l’esprit,

– l’intuition sensible pour le corps, c’est-à-dire la connaissance directe (sans l’aide du raisonnement) des objets par la perception sensorielle ;
– la raison et l’imagination pour l’âme, c’est-à-dire la connaissance qui procède par analyse, synthèse, analogie … et qui utilise pour celà le mental ;
– l’intuition transcendante pour l’esprit, c’est-à-dire la connaissance du sens ultime des choses, des principes d’ordre universel. Elle ne procède pas par le raisonnement mais par une sorte d’évidence intérieure (…)

On peut comprendre, par ce qui précède, que la tradition va transmettre un ensemble de moyens pour que l’homme puisse prendre conscience qu’il est aussi esprit et atteindre la connaissance du sens ultime des choses. »

A. Debast

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.