LE SOUFFLE (3)

« Le souffle conçu comme échange et essence est conforme à sa réalité chimique. La respiration est l’inhalation d’oxygène et l’exhalation de gaz carbonique par un mécanisme interne complexe de pompe qui modifie la pression de l’air à l’intérieur du corps, faisant entrer l’air chargé d’oxygène. Le souffle relie les vies animales et végétales : les animaux ont besoin d’oxygène et libèrent du gaz carbonique, et les plantes de gaz carbonique et libèrent de l’oxygène. Le corps ne stocke pratiquement pas d’oxygène si bien que respirer est, littéralement une question de vie ou de mort ; dans la langue Inuit, mourir c’est « perdre son souffle ». Parce qu’il stimule le corps, le souffle est associé à l’âme qui s’envole avec le dernier souffle. »

(…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.