« Tout est relié : ce que l’homme fait à la toile de la vie, il le fait à lui-même. » Seattle

« C’est là une idée fondamentale que je formulerais ainsi : tout ce qui est séparé est en même temps inséparable. Nous savons depuis l’expérience du scientifique Alain Aspect, que deux particules qui ont dans le passé interagi même si elles sont séparées par des distances très éloignées, communiquent instantanément à des vitesses qui dépassent la vitesse de la lumière. Aussi tout est séparé dans l’univers et, en même temps, tout est inséparable. (…) Ainsi nous sommes des individus séparés les uns des autres, mais nous faisons partie d’un tout qui est la société. Nous sommes séparés de nos parents, mais liés de manière inséparable par notre généalogie … (…) On est à la fois un Moi séparé et un Nous inséparable. Quant à l’éthique, elle peut en effet se fonder sur ce concept d' »inséparation ». Car dès l’enfance, le Moi-Je a besoin des autres. L’éthique, c’est l’épanouissement du Je au sein d’une communauté du Nous. Le lien du Je séparé doit être fait avec le côté inséparable qui nous lie à nos proches comme à la société et l’espèce humaine, c’est en effet une éthique qui devrait être évidente ». Edgar Morin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.