« Respiration complète et profonde »

« Par « inspiration complète » on indique une inspiration :
– lente
– qui va jusqu’au maximum de la capacité inspiratoire, tout en veillant – et c’est impératif – au respect des deux critères suivants :
a) l’inspiration doit « être au service » de l’allongement et de la finesse de l’expiration qui suit
b) le cas échéant, le pratiquant doit être capable de reproduire au moins dix fois cette respiration (qualitativement et quantitativement).

Ces caractéristiques, citées pour l’inspiration, sont évidemment valables pour l’expiration, notamment par rapport à la qualité de l’inspiration qui suit.

On voit ainsi que l’inspiration et l’expiration ne sont pas des phases respiratoires séparées et figées. Au contraire, elles s’entraident et se répondent mutuellement.

Il s’agit aussi de comprendre que dans les expressions, « inspiration/expiration complètes », l’aspect qualitatif (finesse, subtilité, douceur …) prime sur l’aspect quantitatif (longueur, puissance …), les deux n’étant que des facettes de « la » caractéristique principale d’une bonne respiration en yoga. »
F. Moors

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.