« ASANA – dynamique et statique »

« Un âsana, c’est à dire une posture de yoga, est effectivement dans sa forme aboutie, une position immobile. Cette manière d’exprimer les choses ne doit toutefois pas faire oublier que « tout est mouvement dans le monde manifesté » et que par conséquent, l’immobilité dans la posture n’est que très relative.
Sur un plan technique, cette immobilité est difficile à réaliser et pour s’en approcher au mieux, on utilise des préparations essentiellement « dynamiques », le terme incluant l’idée de répétitions et de progression. (…) L’importance des phases dynamiques repose aussi sur la nécessité de détendre, d’étirer, de comprimer et de tonifier avant d’agir vraiment par la position statique éventuelle. (…)
Le mouvement lent, contrôlé et synchronisé avec la respiration calme et complète, facilite aussi l’orientation mentale. (…)
Réunies à l’intérieur d’une série de mouvements doucement répétés, ces caractéristiques aident à déterminer les possibilités physiques, respiratoires et psychologiques du moment présent ; elles donnent une idée précise des limites à atteindre et à ne pas dépasser, et conduisent à la stabilité dans l’aisance qui définit la posture de yoga. ». Frans Moors

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.