« Posture pour le pranayama »

« Les muscles qui redressent la colonne sont aussi utilisés pour respirer. La posture a donc une influence sur la respiration.
Pour pratiquer le pranayama, il faut choisir une posture qui, d’une part place le tronc, le cou et la tête dans une relation d’équilibre sans tension, et d’autre part ne gêne pas les mouvements de la cage thoracique et de l’abdomen. Si la posture place la colonne en extension, la cage thoracique est plus libre mais l’abdomen est gêné. L’inverse se produit si la posture arrondit le dos. Il faut donc un dos droit, mais en gardant une attitude naturelle, sans effort exagéré de redressement, pour éviter les tensions. On améliorera progressivement cette assise par la pratique des postures.
En principe les yeux sont clos et le regard est maintenu vers le bas. Si la nuque est raide, on peut accompagner la respiration de légers mouvements de tête. Si l’on observe des tensions dans les épaules, il est recommandé de s’asseoir sur un tabouret par exemple.
Le pranayama est vigilance : il ne faut donc pas s’enfermer dans la routine (…) » Michel Alibert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.