« Le souffle »

« Lorsque l’on cherche à allonger et à contrôler la respiration (pranayama), on est amené à en apprécier la qualité. On doit aussi la considérer sous son triple aspect : l’expiration, l’inspiration et les rétentions. (…)

Qualité du souffle et son : observer sa respiration, c’est d’abord en apprécier la qualité et non la longueur. Le son produit par la respiration donne des indications de qualité.
Une respiration profonde et régulière produit toujours un son à l’expiration et à l’inspiration. Deux éléments permettent d’apprécier ce son : sa régularité et son lieu d’émission.

Régularité du son : Un son continu est l’indication d’un débit continu (…) Que la respiration soit lente ou rapide, le son doit rester régulier.

Lieu d’émission : Il peut varier entre la gorge et le nez, néanmoins, si la respiration est correcte, le son se situe dans la gorge. (…)

AU FUR ET À MESURE QUE LA RESPIRATION S’ALLONGE, LE SON DEVIENT DE PLUS EN PLUS DOUX. BIEN AJUSTÉE, LA RESPIRATION NE S’ENTEND PLUS MAIS EST RESSENTIE COMME QUELQUE CHOSE DE SUBTIL. (…)
Michel Alibert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.