Les âges de la vie … (2)

En occident

Tout être humain traverse psychologiquement plusieurs phases lui permettant un plein épanouissement.
Ainsi, la petite enfance est la période de prise de contact de la réalité, des autres et du monde extérieur avec une propension marquée pour le mythe; L’enfance est caractérisée par le jeu reproduisant des situations surtout imaginaires, dans une tendance très grande à la dispersion.
Avec l’adolescence on entre dans une phase aiguë d’opposition, de révolte à tout ce qui existe ; on souhaite refaire le monde en refusant tout principe établi et toute autorité.
Quand vient l’âge adulte, on se doit de faire face à ses responsabilités professionnelles et familiales : on va donc, avec moins de dispersion, oeuvrer dans une direction donnée ; c’est l’âge de l’activité productrice.
Quand arrive le grand âge, l’ironie parfois mordante de l’âge adulte se transforme en humour : on ne se moque plus des autres mais de soi-même, saisissant de mieux en mieux le caractère changeant des choses et des êtres et la précarité des principes et des conformismes ; on mesure combien on sait peu de choses et l’on devient humble. (…)
Cette phase de la vie, je le répète, devrait donc être la plus sereine, se déroulant dans une grande intériorité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.